» Qu’en est-il du projet de loi sur l’autonomie des seniors ?

Qu’en est-il du projet de loi sur l’autonomie des seniors ?

Le projet de loi attire en premier lieu l’attention des lecteurs sur une estimation selon laquelle il y aura 5,4 millions des vieux de plus de 85 ans en France en 2060. Les députés vont passer à la loupe toutes les lignes qui composent ce texte sur l’adaptation de la société au vieillissement à partir du 9 septembre.

autonomie seniors

Un financement de 645 millions d’euros par an

L’objectif de cette loi est de mettre en place une aide aux séniors leur permettant de rester chez eux le plus longtemps possible. Pour assurer la mise en pratique de cette loi, la Casa (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie) va débloquer tous les ans un financement à la hauteur de 645 millions d’euros. Un fonds issu de la contribution des retraités depuis 2013.

 

Prévention de dépendance

Le projet de loi aborde en premier lieu des mesures de prévention de dépendance des personnes âgées. Ce premier volet, qui sera doté d’un fonds annuel de 140 millions d’euros, vise surtout l’amélioration de l’accès aux aides techniques de type domotique et téléassistance. Il s’agit d’une réflexion prise pour répondre au besoin des retraitées plus modestes et qui n’ont pas toujours le moyen de se payer ces dispositifs qui permettent pourtant d’avoir une autonomie plus longtemps.
En parallèle, des campagnes de promotion et de formation autour du bon usage du médicament ou de la nutrition vont être effectuées auprès des personnes âgées de tout le territoire.
Le projet vise également l’établissement d’un plan de prévention du suicide basé sur la lutte contre l’isolement et une meilleure détection et traitement de la dépression.

 

Maintien à domicile

Le projet vise surtout le maintien à domicile des personnes âgées en adoptant une politique d’habitat allant dans ce sens. L’Agence nationale de l’habitat va ainsi porter un plan national ayant pour objectif d’adapter 80 000 logements privés d’ici 2017. Pour cela, le portefeuille financier de l’agence sera doté de 40 millions d’euros chaque année pour les deux prochaines années. Une disposition qui permettra aux propriétaires souhaitant équiper leur logement de technologies d’autonomie de bénéficier d’un crédit d’impôt.

 

Aide financière améliorée

En dernier lieu, le projet prévoit l’augmentation du plafond d’aide mensuel de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). À cela s’ajoute la diminution du coût des aides à domicile payé par les personnes âgées. Pour cela va allouer chaque année 375 millions d’euros à l’APA à domicile.
En attendant, la vente EHPAD affiche une tendance à la hausse pour l’ensemble du territoire de France.