» Les aides octroyées pour soutenir les résidents des maisons de retraite

Les aides octroyées pour soutenir les résidents des maisons de retraite

Parfois, les familles des personnes âgées renoncent à envoyer leurs parents dans une maison de retraite à cause des tarifs de ces structures qui sont parfois élevés. Il existe heureusement des aides pour les soutenir dans cette démarche. Il faut cependant relever le fait que ces aides soient soumises à plusieurs conditions d’éligibilité et qu’il en existe plusieurs types.

 

L’aide sociale

L’entrée d’une personne du troisième âge dans une maison de retraite peut ne pas peser sur les budgets des familles si l’aide sociale est mise à profit. Une demande doit être émise dans ce sens auprès du Conseil général. L’aide sociale concerne principalement les frais d’hébergement.

aide sociale

L’allocation personnalisée d’autonomie

C’est le président du Conseil général qui octroie l’allocation personnalisée d’autonomie ou APA. Cette aide est calculée selon les ressources dont disposent le demandeur, les besoins de celui-ci ainsi que son niveau de dépendance. L’APA est réservée aux personnes du troisième âge qui ont besoin qu’on leur apporte une aide pour accomplir les gestes de la vie courante. Grâce à celle-ci, ces personnes ont accès à des services appropriés à leur état de dépendance.

L’APL et L’ALS

Pour faciliter l’accès des maisons de retraite aux personnes âgées, les familles peuvent solliciter des aides à travers l’APL et l’ALS. Ces deux catégories d’aides sont accordées aux seniors en vue de réduire le montant du loyer auquel ils doivent faire face dans l’établissement qui les accueille. On entend par APL l’aide personnalisée au logement. Son versement peut se faire à l’endroit du locataire, colocataire ou sous-locataire d’un logement conventionné. Le montant de l’aide est calculé par la Caisse d’allocation familiale (CAF) ou par la Mutuelle sociale agricole (MSA). Quant à l’ALS, c’est une aide particulièrement accordée aux personnes âgées accueillies en maison de retraite non conventionnée.

Les aides fiscales

Il est possible pour les personnes âgées de bénéficier d’aides fiscales afin que leur entrée en maison de retraite ne pèse pas sur le budget de la famille. Ces aides sont des exonérations ou remises fiscales qui concernent principalement les taxes d’habitation et la redevance audiovisuelle. Les dépenses d’équipements en faveur des personnes âgées et la réduction d’impôt relative aux frais d’établissement pour les personnes dépendantes sont quelques-unes des aides fiscales mises à la disposition des pensionnaires des maisons de retraite.