» Sécurité des seniors : quand l’utilisation d’un monte-escalier est nécessaire

Sécurité des seniors : quand l’utilisation d’un monte-escalier est nécessaire

Une perte de mobilité survient régulièrement chez les personnes âgées et peut engendrer des chutes parfois graves lorsque celles-ci affrontent les marches de l’escalier. Des mesures doivent donc être prises pour la sécurité des seniors ainsi prévenir cette situation et l’utilisation d’un monte-escalier peut être incontournable.

source : http://monte-escalier.tout-choisir.com/

Où trouver le trouver ?

On en trouve chez des artisans spécialisés qui proposent plusieurs modèles. Pour en disposer, il suffit d’en contacter un qui permettra de choisir celui qui convient. En effet, il existe plusieurs types de monte-escalier qui, en général, dépendent de la nature des escaliers. Ainsi selon qu’il s’agisse d’un escalier tournant, un escalier droit ou un escalier extérieur, un dispositif bien précis sera conseillé.

Son fonctionnement

Avec un monte-escalier, la personne âgée sera assise dans un fauteuil particulier adapté aux escaliers. Elle sera attachée à une ceinture de sécurité afin d’être bien maintenue au siège en cas de malaise. Aussi, si la personne âgée est confrontée à un obstacle pendant la monte de l’escalier, il s’enclenchera aussitôt un système d’arrêt d’urgence. Mais les seniors ne doivent pas craindre d’être bloqués dans les escaliers, car le siège est équipé de batteries indépendantes qui permettent de revenir sur le point de départ. Il existe des modèles avec accoudoirs relevables qu’on conseille dans nos résidences senior pour plus de confort. Il est bon de replier le monte-escalier en cas de non-utilisation afin d’éviter qu’il soit encombrant.

La nécessité de sécuriser ses escaliers malgré tout

Pour la personne âgée, l’escalier est le deuxième endroit le plus dangereux de la maison après la salle de bain. Il est donc très important de le sécuriser, surtout si on ne dispose pas de monte-escalier. Il est par exemple recommandé d’envisager une rampe solide qui permettra au senior d’y prendre appui pour pouvoir avancer. La sécurisation de l’escalier dans une résidence senior passe aussi par la mise à l’écart des choses susceptibles de provoquer des chutes. C’est le cas par exemple des tapis qui ont tendance à rendre les marches glissantes.