» Comment reprendre une vie sexuelle en toute sécurité

Comment reprendre une vie sexuelle en toute sécurité

La sexualité est un élément majeur à la qualité de vie d'une personne. La plupart sont d'ailleurs préoccupés après une maladie cardiaque. La frayeur que cela peut causer détériore bien souvent les envies. Il y a une semaine, pour la Saint Valentin, la Fédération Française de Cardiologie a publiée une page sur la sexualité, remplie de conseils, devenant ainsi un portail d'informations pour les patients et leurs partenaires. Les seniors étant une cible de choix pour les troubles cardiologiquesPersonne-agee.fr vous résume les règles à respecter.

Les règles d'or à respecter pour la vie sexuelle des personnes cardiaques

L'activité sexuelle peut s'avérer physique et accélère le rythme cardiaque. 

La liste suivante résume les informations fournies par la Fédération Française de Cardiologie sur le portail sexualité.

Tout d'abord, changer son hygiène de vie si celle-ci est mauvaise. Cela s'accompagne de régularité dans une ctivité physique et l'arrêt du tabac.


Vient ensuite le conseil de ne pas hésiter à en parler à son médecin traitant.


Ne pas arrêter seul son traitement face à des troubles sexuels.


L'alcool n'est pas conseillé, sa consommation doit être réduite.


Si besoin, la perte du poids peut aider dans le cas des troubles sexuels liés à une maladie ou à un problème cardiaque.

Réduire la prise d'anxiolytiques ou de somnifères est l'avant dernière information prodiguée par la FFC puisque ces derniers posent problèmes d'un point de vue libido.


Enfin dernier conseil, faire un dépistage contre l'apnée du sommeil qui entrave les envies sexuelles.

 

 

 

 

Une aide appropriée

 

Si, même après avoir appliqué tous ces conseils, la peur d'un accident cardiovasculaire est toujours présente, ne pas hésiter à se faire aider. Pour ce faire, le meilleur moyen est d'aller consulter un psychologue ou, encore mieux, un sexologue.

C'est son cœur de métier et, en ce sens, elle est la personne la plus apte pour aider les couples pour qui les problèmes cardiaux entravent la libido.


Enfin, pour clôturer cet article, sachez qu'en moyenne, les cardiologues conseillent d'attendre une période de 6 semaines entre l'accident cardiovasculaire et la prochaine relation sexuelle.