» Les signes de dépendance à repérer chez les personnes âgées

Les signes de dépendance à repérer chez les personnes âgées

Personne dépendante : Signes distinctifs

Plusieurs signes ultra-précoces peuvent annoncer un risque de dépendance chez la personne âgée. Encore faut-il y faire attention et savoir les repérer. On parle bien souvent de « signes de fragilité ». En les détectant rapidement, on peut agir et prévenir les risques en mettant en place des stratégies qui retarderont la dépendance. Alors pour savoir si l’un de vos proches présente des signes avant-coureurs de dépendance, posez-vous les bonnes questions.

  • Votre proche parent a-t-il involontairement perdu du poids, entre 4 et 5 kg au cours de l’année écoulée ?
  • Sa vitesse de marche est-elle lente, plus de 4 secondes pour 4 mètres ?
  • La personne âgée sort-elle de moins en moins ?
  • Cette personne âgée présente-t-elle des troubles médicaux (infections, douleurs, baisse de l’acuité visuelle ou de l’audition) ?
  • Les forces du senior ont-elles tendance à s’amenuiser (pour se mouvoir, porter des charges ou manipuler des objets) ?
  • La personne âgée se plaint-elle continuellement d’être fatigué ?

Si vous avez répondu positivement à toutes ces questions, ou à la moitié d’entre elles, votre proche présente très certainement un risque de dépendance. Ne fermez pas les yeux en attribuant ces signes au vieillissement normal de la personne concernée, car ils peuvent être réversibles si l’on intervient assez tôt. Contactez le personnel médical compétent pour corriger ou soulager les troubles de santé, relatif à l’audition, à la vision et aux douleurs de la personne âgée. Ne laissez pas cette personne démunie, encourager la marche et les sorties.

 

La résidence senior

Sachez enfin que pour pallier à ce début de dépendance des structures existent. Les Ehpad, les établissements d’hébergement pour personnes dépendantes, une residence senior est tout à fait habilitée à accueillir une personne dépendante.