» Les maux de dos, un handicape chez les séniors

Les maux de dos, un handicape chez les séniors

L’âge est le premier facteur des divers maux qui apparaissent chez les séniors. Les personnes âgées sont facilement atteintes par des maladies articulaires et musculaires. Puisque les jambes n’arrivent plus à supporter le corps, les os du dos commencent à se cambrer de plus en plus et c’est de là que ces personnes ont leur mal de dos qui devient chronique. Le vieillissement ne peut pas être maitrisé mais il existe de bons remèdes pour les maux de dos.

mal de dos

 

Un réel problème chez les personnes âgées

Généralement, le mal dans le dos provoque chez la personne  une mauvaise posture car elle aura du mal à se mettre debout et à se tenir droit. Mis à part la vieillesse des os c’est surtout dû à la colonne vertébrale qui est en dégénérescence. Il peut s’agir d’un coup de fatigue chez les uns et d’une arthrose chez les autres. Il est à remarquer que plus la personne a mal au dos, moins elle le sollicite alors que le défaut de mouvement des vertèbres encourage de plus en plus le vieillissement du rachis. Si la maladie s’est installée depuis longtemps, il est plus compliqué de le combattre même avec des médicaments puissants. Mais ce qu’il faut c’est de se soulager la douleur avec trois niveaux d’antalgique disponibles en parapharmacie. Il faut noter que même sans prescriptions médicales, il est toujours important de demander l’avis du pharmacien ou d’un professionnel de la santé avant la prise de ces médicaments.

Pour un traitement à long terme

Il est assez difficile de garantir un rétablissement complet chez une personne âgée, la douleur peut être atténuée mais la maladie y reste. Aussi les conseils de soins préconisent un traitement à long terme. Il s’agit d’utiliser des produits de l’homéopathie qui sont également vendus en pharmacie et n’a besoin d’aucune ordonnance. Le plus courant parmi ces remèdes est le médicament à base d’harpagophytum. Ce traitement devra aussi être accompagné de  produits à utiliser dans le quotidien tels que le thé vert  et le curcumine qui ont des vertus contre la progression de la maladie osseuse. Mais à part cela, il est vivement conseillé à la personne de changer sa façon de vivre en faisant du sport doux comme le Yoga ou du Tai Chi. La consultation d’un kinésithérapeute est ainsi une bonne idée. Pour plus d’efficacité, il vaut mieux commencer touts ces types de traitement dès que le mal a été ressenti, le plus tôt est le mieux.