» Les demandes en EHPAD ont doublé en 2014

Les demandes en EHPAD ont doublé en 2014

Depuis quelques années, les demandes en logements des résidences EHPAD ont particulièrement augmenté de manière exponentielle. En effet le nombre de demandes est aujourd’hui nettement supérieur au nombre de logement disponible pour les personnes âgées. Avec cette hausse de demande, le marché de l’immobilier EHPAD a le vent en pourpre.

ehpad

crédit photo : http://www.ehpadimmo.com

Le vieillissement de la population en France

L’explication de la hausse de la demande des logements pour personnes âgées est due en grande partie au vieillissement de la population en France. Avec une espérance de vie de plus en plus élevée, une étude menée par l’Insee montre que les personnes âgées de plus de 60 ans représenteront le tiers de la population, soit plus de 23 millions de personnes dont il faudra mettre en place des structures pour leur prise en charge.
Les préoccupations de dépendance des personnes âgées sont déjà un enjeu majeur pour le personnel médical et sera d’autant plus préoccupante si les investissements ne suivent pas la demande qui ne cesse de croitre de nos jours. Les offres actuelles de chambres en EHPAD ne peuvent pas répondre aux besoins. Selon les estimations, il faudra plus de 125 résidences EHPAD de 80 lits par an pour pouvoir satisfaire la demande. Vu la lenteur des investissements actuelle, les exploitants des EHPAD sont encore loin d’atteindre cet objectif.

Des cas concrets qui montrent une hausse de la demande

chambre médicaliséeLes EHPAD sont très demandés par les familles des personnes âgées qui souhaitent une prise en charge de leur parent âgé. Certains EHPAD sont si sollicités qu’ils reçoivent quatre à cinq fois plus de dossiers en un an que de places disponibles. C’est le cas de l’EHPAD de la résidence Bernadette à Saint-Etienne qui a reçu plus de 530 nouveaux dossiers au cours de l’année 2013 alors qu’elle dispose de seulement 80 places.
Chaque année, l’EHPAD reçoit plus de 550 nouveaux dossiers qu’il faut pourtant traiter pour attribuer les places qui se libéreraient aux nouvelles personnes dépendantes. En fait, c’est au cours d’un décès qu’une place pourra se libérer et certaines unités n’accusent pas de décès au bout de six mois. Entre temps, les demandes s’accroissent régulièrement. Pour le traitement des dossiers, le personnel part du principe que si les personnes qui ont déposé leur dossier n’appellent pas au moins une fois tous les six mois, ils ont trouvé une autre structure ailleurs. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’investissement dans les EHPAD est rentable et sûr.