» A Seine-Saint-Denis, les séniors ont droit à des téléphones portables d’urgence

A Seine-Saint-Denis, les séniors ont droit à des téléphones portables d’urgence

En Seine-Saint-Denis, les personnes âgées seront désormais, plus en sécurité. En effet, elles auront droit en février à un téléphone portable d’alerte pour avertir les secours en cas de danger.

Très vulnérables, les personnes âgées sont beaucoup plus exposées aux agressions et aux menaces. Malheureusement, le plus souvent, elles ne peuvent pas prévenir les secours à temps. Pour pallier à ce problème, une convention a été signée entre le département de la Seine-Saint-Denis et l’Etat français. Des seniors du 93 vont recevoir 170 téléphones portables d’urgence. Ils leur permettront d’avertir les secours en cas de danger (menace, vol, agression, chute…). Ce téléphone est relié à un centre de téléassistance et permettra donc de les géolocaliser car doté d’un GPS.  Il est très facile à manipuler. Car, le senior devra simplement appuyer sur la touche SOS du téléphone en cas de danger. La police pourra ensuite, venir rapidement à leur secours.

Pour le moment, ce dispositif est en phase d’expérimentation pour trois mois dans les communes de La Courneuve, Saint-Ouen, Montreuil, Bondy et Aulney-sous-Bois. Il pourrait s’il est concluant, être disponible pour beaucoup plus de seniors.

Il faut saluer cette mesure du département de la Seine-Saint-Denis. Ces dernières années, les menaces, vols et agressions contre les personnes âgées se sont multipliées. Sans défense, celles-ci y ont parfois, payées le prix fort. Ce téléphone portable d’alerte leur sera également d’une grande utilité lors de chutes. Ainsi, les secours pourront intervenir beaucoup plus tôt pour éviter que leur état s’aggrave.

Le département de Seine-Saint-Denis est coutumier des mesures prises pour la protection des personnes vulnérables. Rappelons qu’en 2009 déjà, il avait mis à la disposition des femmes victimes de violence, un téléphone portable d’urgence.

Espérons que ce test s’il s’avère concluant, sera étendu à d’autres départements français afin de porter secours aux personnes âgées en difficulté.